LE MOT DU MAIRE

Le changement climatique et les désordres qui l’accompagnent nous préoccupent tous. La lutte pour nous adapter à cette évolution et tenter d’endiguer le sombre avenir que l’on promet à nos enfants ne passe pas seulement par les politiques gouvernementales. De plus en plus de villes s’inscrivent dans des démarches vertueuses pour tenter, chacune à son niveau, de réduire son empreinte carbone et d’améliorer le confort de vie de ses habitants.

A notre - modeste - niveau, nous pouvons aussi contribuer à ce mouvement. Je suis persuadé que c’est de la multiplicité des démarches locales, et de leur valeur d’exemple, que nous parviendrons à imposer l’indispensable changement de paradigmes à notre société.

Depuis déjà plusieurs années, j’ai souhaité inscrire notre village dans cette dynamique. Cela a commencé par l’introduction de produits bios et locaux à la cantine, par la coupure de l’éclairage public durant les heures creuses de la nuit, par le remplacement d’ampoules classiques par des leds sur une petite centaine de candélabres.

Pour 2019, le conseil municipal veut aller plus loin, tout d’abord en réorganisant la cantine afin d’offrir à nos enfants encore plus de produits bio et en privilégiant les circuits courts.

De plus, j’ai demandé à la CDA, dans le cadre du PLUi, de faire de Bourgneuf une commune pilote en matière de constructions innovantes : les nouvelles habitations devront ainsi répondre à des normes énergétiques plus avancées que celles en vigueur aujourd’hui.

Par ailleurs, l’AFR a proposé à la commune de signer une convention avec la LPO pour faire de notre stade une réserve pour les oiseaux. Vous pensez bien que nous avons accepté avec enthousiasme !

Nous continuons donc à aller de l’avant, pour une économie plus respectueuse de notre avenir commun. Si vous souhaitez porter des projets qui rejoignent cette volonté, faites-vous connaître, (au plus vite !) à la mairie.

Toutes l’équipe municipale se joint à moi pour vous souhaiter un bon printemps.

Bien à vous,

Paul-Roland Vincent